Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > La Sologne

Ses Saints protecteurs et guérisseurs


Les divinités celtiques et gallo-romaine avaient été christianisées dès le VIIIe siècle, les idoles avaient été détruites par les ermites mais les arbres et les sources étaient toujours là, les propriétés qu’on leur prêtait et les rites étaient encore dans la mémoire des solognots.

On attribua à chaque lieu de culte antique un nom de saint soit à cause de quelque fait de sa vie soit à cause d’un rapprochement avec le patronyme.

On demandait l’intercession du saint soit par démarche personnelle « le voyage », soit par l’intermédiaire d’une personne pieuse du village chargée de plusieurs demandes, soit par pèlerinage collectif de paroisse à paroisse.

Il y avait des saints pour guérir bien sûr, mais aussi pour chaque moment de la vie : pour assurer le temps, une belle toison aux brebis, de belles vendanges, un mari aux jeunes filles, des couches faciles pour les femmes, une mort sereine, et chaque métier avait son saint Patron dont la fête donnait l’occasion de réjouissances aussi bien religieuses que laïques.

Chaque village de Sologne avait une si ce n’est plusieurs fontaines miraculeuses.


Navigation

Lettre d'information |  News | plan du site |  glossaire |  Liens


Afficher le contenu dynamique RSS de Les Racines de Nadia et Damien en Sologne